• Nouveau

Konjac

7,95 €
TTC

Konjac / Guarana

Un produit Savoir Maigrir®, expert Minceur depuis 2002

COUPE FAIM Mécanique, Perte de poids et diminution de l’appétit. Sensation de satiété.

Notre coupe faim SAVOIR MAIGRIR® au Konjac et Guarana est un véritable piège à graisse ! Notre Konjac facilite la perte de poids durable, il diminue fortement votre appétit et vous donne une sensation de satiété durable.

Programme de 10 jours pour une perte de poids accélérée.

Fabriqué en France

Quantité

Konjac Guarana

DOUBLE ACTION

Brûle-graisses grâce au guarana

Perte de poids grâce au Konjac

30 Gélules

Programme express de 10 jours

Le guarana contribue à favoriser la combustion des graisses et la perte de poids

Conseils d’utilisation :

Prendre 3 gélules par jour, 1 avant chaque repas avec un verre d’eau.

Programme de 10 jours renouvelable.

Précaution d’emploi :

Se conformer aux conseils d’utilisation. Tenir hors de portée des jeunes enfants. A utiliser dans le cadre d’une alimentation diversifiée et d’un mode de vie sain.  A consommer avec beaucoup d’eau afin de garantir l’ingestion correcte du Konjac jusqu’à l’estomac. 

Ingrédients :

Konjac (70,9%); agent de charge : cellulose microcristalline, extrait de guarana (8,8%), anti-agglomérants : stéarate de magnésium, carbonate de magnésium, gélule : gélatine.

Conseils de conservation :

A conserver à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

Apports de pour 3 gélules:

Konjac  ……………………………………… 723mg

Dont glucomannane  …………………   650mg

Extrait de guarana  ……………………   90mg

Ce produit n’est pas un médicament mais un complément alimentaire à

base de Konjac et d’extrait de guarana. Contient de la caféine, déconseillé

aux enfants et aux femmes enceintes. (11,7 mg pour 3 gélules)

30 Gélules de 415mg / Poids net : 12,45g

Le Konjac

Les bienfaits du Konjac concernant la perte de poids sont attestés par de nombreuses études. Son action très ciblée en fait un produit minceur phare plébiscité partout dans le monde.

Il est particulièrement efficace sous la forme de gélule. Savoir Maigrir fort de son expérience dans le domaine de l’information grand public sur la santé a mis au point avec les Laboratoires Fabre spécialisés dans la phytothérapie des compléments alimentaires à base de Konjac pour une action minceur naturelle et en douceur.

Le Konjac est cultivé surtout en chine, Inde, Japon et Corée du Sud. Seule sa partie souterraine - pouvant mesurer 25 cm de diamètre et peser jusqu’à 4 kg - est utilisée. Parfois considérée comme un bulbe, un tubercule, un corme ou un rhizome, c’est là que se trouve le glucomannane, une fibre alimentaire reconnue pour son action coupe-faim.

Ce polysaccharide a en outre de fortes propriétés gélifiantes et un grand pouvoir d'absorption d'eau.

Les plantes arrivent à maturité vers leur deuxième et troisième année. C’est l’âge où se fait la récolte car elles contiennent le plus de glucomannane. Séché, le Konjac en contient au moins 40%, ce qui en fait la plus grande source de fibre soluble dans la nature.

L’action du Konjac sur les graisses est très ciblée.

Peu calorique, le Konjac remplit l’estomac et les intestins, il est ultra-rassasiant. Il retarde la vidange de l’estomac, ce qui contribue à la diminution de l’appétit favorisée également par l’augmentation de l’effet de satiété. Il alimente également les bonnes bactéries de la flore intestinale, qui convertissent les fibres en acides gras à chaîne courte, comme l’acide butyrique qui favorise la digestion et aide à traiter l’obésité.

Les effets sont rapides.

La sensation de satiété apportée par le Konjac permet de diminuer la taille des repas et les calories consommées. Elle vous aide aussi à limiter les fringales, les tentations et à lutter contre la consommation d’aliments trop sucrés ou trop salés pendant la journée.

La vitamine B6 (un aliment énergisant) contenue dans le Konjac vous aide à booster votre métabolisme et à éliminer ainsi plus rapidement les graisses.

Faible en calorie, le Konjac vous aide à transformer vos graisses en muscles pour gagner en énergie. De plus, vous pouvez sans crainte faire le plein de vitamines, de nutriments et de minéraux.

Grâce à ses fibres, le Konjac améliore le transit. En dépurant l’intestin en profondeur, il élimine les toxines et les déchets responsables de son mauvais fonctionnement et facilite la perte des kilos superflus.

De même, il aide à une digestion complète éliminant tous les éléments néfastes pour le corps.

Le Konjac stabilise les glucoses et stoppe la transformation du sucre en graisse dans l’organisme. Son index glycémique nul aide à réguler la glycémie, à faire baisser les pics d’insuline et à prévenir le diabète de type 2. Son action contre le cholestérol et la glycémie est validée scientifiquement par l’Union européenne.

Les bienfaits sont nombreux.

Grâce à son action dépurative reconnue, le Konjac détoxifie l’organisme en éliminant les toxines, les graisses et les liquides. Il améliore ainsi la circulation lymphatique, lutte contre la rétention d’eau et la cellulite.

En facilitant la digestion, le Konjac lutte contre les ballonnements et la constipation et aide à garder un ventre plat.

En améliorant le transit, il transforme les graisses stockées en énergie et augmente votre vitalité physique et mentale ! N’oubliez pas que l’intestin est votre deuxième cerveau.

Par ailleurs, sa composition aide à augmenter la production d’hormones bénéfiques pour le bien-être, améliore la qualité du sommeil et permet de diminuer les niveaux de stress.

Posologie

Les compléments alimentaires sous forme de gélules sont la manière la plus simple de profiter au mieux des effets sur le poids du KGM. Pour être efficace, l’apport quotidien doit être de 3 grammes au moins.

On conseille de prendre 4 gélules par jour, soit 2 une demi-heure avant les repas principaux de la journée avec un grand verre d’eau.

Recommandations

Pour obtenir un résultat durable, la supplémentation doit s’accompagner d’un régime limité en apport calorique et d’une activité physique régulière.

Il est déconseillé d’augmenter la posologie en espérant perdre plus de poids ou plus rapidement. Vous risquez des effets indésirables en cas de surdosage.

Le Konjac est conseillé de prendre ce coupe-faim durant 3 mois et de boire beaucoup d’eau pendant toute la durée du traitement.

Il est, en outre, conseillé d’espacer d’au moins 3 heures la prise d’un supplément en Konjac et la prise de médicaments. L’action du Konjac au sein de l’organisme pouvant altérer la biodisponibilité des principes actifs du médicament.

Le Konjac est conseillé aux personnes qui veulent perdre du poids régulièrement, qui mangent trop et ont des fringales.

Composition : 

Pour 12 gélules : poudre de rhizomes de Konjac (3900 mg), gélatine (900 mg), maltodextrine (600 mg).

Naturel, sans colorants ni conservateurs, le Konjac est de plus, sans gluten. 100% végétal, il convient aux végétariens.

Les bienfaits minceur du Konjac

Le Konjac, une plante aux vertus étonnantes. Riche en fibres mais pauvre en calorie et en sucre, elle agit comme une véritable éponge minceur naturelle. A la fois coupe-faim et piégeur de graisse, son efficacité est reconnue.

Langue du diable, palmier serpent, lys du vaudou ou encore pied d’éléphant, le Konjac est une plante aux formes intrigantes d’où ses surnoms très imagés. Originaire d’Asie du Sud-Est, l’amorphophallus konjac (nom savant) est un tubercule de la famille des Aracae très prisé pour ses racines plantureuses. On recense plus de 130 espèces différentes de Konjac jusqu’à présent. Reconnu pour ces nombreuses qualités médicinales (contre le cancer, le diabète ou le cholestérol) depuis 2000 ans à travers l’Asie, la médecine traditionnelle chinoise l’utilise notamment contre la toux, l’asthme, les douleurs de poitrine, certains problèmes de peau… Semblable à une grosse betterave, le Konjac est aussi consommé comme légume tel quel ou en gelée, pâte, vermicelles, farine ou poudre. On l’utilise dans l’industrie agro-alimentaire comme gélifiant et épaississant. Son goût fade et peu prononcé lui permet d’être accommodé facilement dans la cuisine.

D’arrivée récente en France, le Konjac est surtout réputé pour son effet coupe-faim. Il est alors conditionné sous forme de gélules dont la composition varie en fonction des fabricants. Ce complément alimentaire agit naturellement sur les deux sources majeures du poids : la faim et le stockage des graisses.

Le Konjac doit ses bienfaits sur la santé à la spécificité de sa composition nutritionnelle. Ses racines contiennent, en effet, une proportion remarquable de fibres hydrosolubles près de 70% et 30 % d’eau. Ces fibres contiennent du glucomannane : un polysaccharide constitué de glucose et de mannose qui produit un gélifiant très efficace pour absorber les graisses et les sucres dans le corps. Du fait de son étonnante capacité d’absorption, cette substance lui confère toutes ses vertus minceur: un gramme de fibre suffit à absorber 0,2 litre d’eau ! De l’avis même des nutritionnistes, c’est sur cet atout que reposerait l’efficacité du Konjac.

Au sein de la famille des fibres alimentaires, le glucomannane présente l’un des poids moléculaires les plus importants et l’une des viscosités les plus élevées. Conséquence : le Konjac est un des agents les plus visqueux et denses qui soit. Dans le règne végétal, il est du même type que l'amidon et la cellulose. Il agit comme une éponge en prenant du volume dans l’estomac et en ralentissant la digestion des autres aliments observent les diététiciens.

Prises avant les repas avec de l’eau, les fibres des racines de Konjac forment un gel dans l’estomac et le dilatent sans pour autant véhiculer de nutriments. Les scientifiques ont observé que comme elles sont hautement visqueuses et ne fermentent pas, elles ralentissent considérablement le temps de vidange gastrique. Les aliments restant plus longtemps sur votre estomac, la sensation de satiété dure donc plusieurs heures après le repas.

On observe aussi que les fibres visqueuses diminuent le taux d’absorption des nutriments incluant le sucre, les graisses et le cholestérol dans l’intestin. Seul un petit

pourcentage de ces nutriments est stocké sous forme de graisse. Les graisses et les sucres pénètrent beaucoup moins dans l’estomac. Cela a été vérifié par une étude australienne en 2010. (1).

Le Konjac piège donc une partie des sucres et des graisses et élimine ainsi un certain nombre de calories, en plus de couper l’appétit. C’est de là que vient cet effet coupe-faim qui fait la célébrité de cet aliment.

Cet aliment ultra-rassasiant permet de pallier au maximum les risques de grignotage. Par ailleurs, des chercheurs en Thaïlande ont découvert que le Konjac réduit les taux de ghréline à courte et à longue durée. La ghréline est l’hormone en charge de l’appétit et de la sensation de faim. Prise lors d’un repas, une capsule d’1 gramme de Konjac réduirait de 30% le taux sérique de ghréline par rapport au niveau de référence constaté dans les 2 heures. De plus, en cas de prise suivie de complément alimentaire, le taux de base est réduit pendant 4 semaines. (2).

Tout comme la pomme de terre, le Konjac est une excellente source d’amidon qui offre l’avantage d’être très, très peu calorique tout en étant riche en fibres. Avec un taux proche de 0, il peut être consommé sans modération. Comptez 15 calories en moyenne pour une portion contre 200 pour une portion de féculents ! En fait, c’est tout simplement le coupe-faim le moins calorique du marché… et aussi la source la plus riche en fibres solubles dans le monde. Ce qui est un avantage car les nutritionnistes recommandent de consommer au moins 20 à 35 grammes de fibres par jour pour les adultes. Soit quasiment le double de notre consommation habituelle. Par comparaison, le son d’avoine - qui constitue l’un des sources de fibres solubles les plus concentrées connues en Occident - ne contient que 14% de fibres solubles.

Les bienfaits du Konjac ne se limitent pas uniquement à la perte de poids. Il permet aussi de purifier et de rééquilibrer le système digestif. Il facilite le transit intestinal et a donc une action détox.

Agissant comme un véritable pansement pour le système digestif, le Konjac est parfait pour les intestins irritables car c’est une source de fibres plus douce que les fruits et les légumes. Le glucomannane est considéré comme une fibre laxative naturelle qui adoucit le contenu digestif.

Des études cliniques spécifiques à la supplémentation en glucomannane ont montré des résultats positifs dans le traitement de la constipation. La plupart des médecins observent une augmentation du volume des selles de 30% en moyenne chez les personnes concernées.

En plus de nettoyer l’intestin et, de manière plus générale, le système digestif, le Konjac contient des prébiotiques qui aident à nourrir les bonnes bactéries (probiotiques) présentes dans la flore intestinale. Il leur sert de carburant. Lorsque cette flore est déséquilibrée, il est difficile de perdre du poids car notre organisme se sentant en état de manque, se met à réclamer de la nourriture et à stocker du gras. C’est le problème des régimes « yo-yo ».

Une étude de 2008 a mis en lumière le potentiel des bactéries probiotiques pour favoriser la perte de poids. Selon elle, le glucomannane augmente la concentration fécale des probiotiques en général, ainsi que celle de probiotiques spécifique comme les

bifidobactéries et les lactobacilles qui peuvent réduire les dépôts graisseux et augmenter l’oxydation des graisses. (3)

Les probiotiques convertissent les fibres en acides gras à chaîne courte (AGCC) au fur et à mesure qu’elles sont digérées. Des études approfondies ont révélé que ces acides offrent, à leur tour, un certain nombre de bienfaits pour la santé, notamment la diminution de la synthèse du cholestérol par le foie, la régulation de la libération d’insuline par le pancréas et l’inhibition de la formation de polypes par l’augmentation du niveau d’acidité du côlon. (4).

L’efficacité du Konjac glucomannan (KGM) dans la perte de poids fait régulièrement l’objet d’études. (5).

L’une des plus anciennes a été menée sur 20 personnes obèses a été publiée dans la revue International Journal of Obesity, les chercheurs ont montré une perte de poids dans le groupe traité avec du Konjac supérieure à celle du groupe placebo, les patients ont perdu 2,7 kg en prenant 1 g de glucomannane avant chaque repas pendant 8 semaines. Sans modifier leur alimentation ni faire plus d’activités physiques. (6).

Une autre étude réalisée en 2005 en Norvège et aux Etats-Unis a confirmé cette tendance. Menée sur 166 personnes en surpoids, elle consistait à comparer l’efficacité d’un supplément en fibres sur la perte de poids. Les patients recevaient soit un placebo, soit un supplément en glucomannane. Au bout de 5 semaines, les groupes prenant des suppléments en glucomannane accompagnés d’un apport énergétique journalier de 1200 calories ont perdu davantage de poids – en moyenne 800 g par semaine – que le groupe témoin qui suivait uniquement le régime. (7)

Le Konjac est l’un des rares aliments à pouvoir afficher une allégation « perte de poids » approuvée par les autorités européennes. Après plusieurs études, l’Europe a reconnu que «le glucomannane consommé dans le cadre d’un régime hypocalorique contribue à la perte de poids, à raison de 1g 3 fois par jour. »

On note que l’intérêt en Occident pour cette plante a augmenté au cours des deux dernières décennies, car les bienfaits pour la santé des fibres alimentaires ont été mieux compris. (8).

La recherche a aussi mis l’accent sur son potentiel de contrôle du cholestérol et de la glycémie, comme une aide à la perte de poids et comme un avantage général pour la santé digestive. Les résultats de ces études ont été prometteurs. (9).

En effet, avec un indice glycémique proche de zéro, le Konjac aide à réguler la glycémie, à lutter contre le diabète et à faire baisser le taux de cholestérol. Sa capacité à «maintenir une cholestérolémie normale» est d’ailleurs validée par l’Union européenne.

Références :

(1) Traditional uses and potential health benefits of Amorphophallus konjac K. Koch ex N.E.Br. Chua, M., Baldwin, T. C., Hocking, T. J., & Chan, K. Journal Of Ethnopharmacology, Sydney 2010.

(2) Immediate and long-term effects of glucomannan on total ghrelin and leptin in type 2 diabetes mellitus. Department of Physiology, Faculty of Medicine Siriraj Hospital, Mahidol University, Bangkok 10700, Thailand 2009.

(3) Supplementation of konjac glucomannan into a low-fiber Chinese diet promoted bowel movement and improved colonic ecology in constipated adults: a placebo-controlled, diet-controlled trial.

Institute of Nutritional Science, Chung Shan Medical University, Taichung, Taiwan 2008.

(4) Health benefits of konjac glucomannan with special focus on diabetes Bakht RaminShah, BinLi,, LingWang, ShilinLiu, YanLi, XuWei, JinWeiping, LiZhenshun, Editions Elsevier 2015.

(5) The effect of glucomannan on body weight in overweight or obese children and adults: a systematic review of randomized controlled trialsDepartment of Pediatrics, The Medical University of Warsaw, Warsaw, Poland 2015.

(6) Effect of glucomannan on obese patients: a clinical study. Walsh DE, Yaghoubian V, Behforooz A United States 1984.

(7) Experiences with three different fiber supplements in weight reduction. Laboratory of Gastroenterology, Institute of Clinical Medicine, University of Tromsø, Tromsø, Norway 2005.

(8) Glucomannan: properties and therapeutic applications

Departamento de Farmacología, Toxicología, Enfermería y Fisioterapia, Facultad de Veterinaria, Universidad de León, Campus de Vegazana, s/n, 24071 León 2004.

(9) Effect of glucomannan on plasma lipid and glucose concentrations, body weight, and blood pressure: systematic review and meta-analysis. University of Connecticut Schools of Medicine and Drug Information, Hartford Hospital, Hartford, CT 06102-5037, USA 2008.

SAVM77001

Références spécifiques

vous pourriez aussi aimer