• Nouveau

CHITOSAN

11,95 €
TTC

CHITOSAN

Par SAVOIR MAIGRIR® expert minceur depuis 2002

Favorise la perte de poids rapide.

Le Chitosan Savoir Maigrir favorise la perte de poids en empêchant l’absorption des graisses des acides et des stérols confondus. En favorisant leur élimination, il facilite le transit intestinal et maintient l’équilibre acido-basique. Le Chistosan SAVOIR MAIGRIR vous accompagnera efficacement dans votre programme alimentaire minceur.

Fabriqué en France

Quantité

4 Gélules par jour soit 900mg par jour (ne pas dépasser la dose journalière recommandée).

60 gélules, Programme de 15 jours

Conseils d’utilisation :

Prendre 4 gélules par jour avant le repas de midi. Programme renouvelable

Précaution d’emploi :

Se conformer aux conseils d’utilisation. Tenir hors de portée des jeunes

enfants. A utiliser dans le cadre d’une alimentation diversifiée et d’un

mode de vie sain. 

Ingrédients :

Chitosan (crustacés); agent de charge : cellulose microcristalline;

anti-agglomérant : stéarate de magnesium; gélule (gélatine, eau)

Conseils de conservation :

A conserver à l’abri de la lumière, de la chaleur et de

l’humidité.

Précaution d'emploi

Les résultats du produit peuvent varier selon les personnes.

Apports pour 4 gélules :

Chitosan……………………900mg

Ce produit n’est pas un médicament mais un

complément alimentaire à base de Chitosan.

60 Gélules de 348 mg / Poids net : 20,88 g

Le Chitosan

Les propriétés amincissantes du Chitosan sont de plus en plus reconnues. Dérivé de la Chitine, une molécule présente sur l’exosquelette des crustacés principalement, il facilite le déstockage des graisses contenues dans les aliments grâce à son action bien précise sur la digestion. Les recherches menées ont montré que cette substance présentait plusieurs actions amincissantes. Savoir Maigrir, fort de son expérience dans le domaine de l’information grand public sur la santé, a mis au point avec les Laboratoires Fabre, spécialisés dans la phytothérapie, des compléments alimentaires à base de Chitosan pour piéger et capter les graisses plus efficacement.

Le Chitosan se compose de deux principales substances actives : du polysaccharide et des sucres aminés. C’est le polysaccharide provenant de la Chitine qui est à l’origine de ses vertus minceur. En effet, il possède la capacité de drainer les graisses hors de l’organisme après les avoir attirées et piégées. Son intérêt est d’autant plus important qu’il est capable de résister à la digestion par les enzymes digestives. Ses sucres aminés jouent un rôle important dans la formation et la réparation du cartilage.

L’action du Chitosan

Le Chitosan agit sur deux axes principaux : l’absorption des graisses et l’accélération de la sensation de satiété.

En tant que capteur de graisse, cette molécule polycationique est capable d’attirer et de fixer des molécules chargées négativement. Concrètement, cela signifie que le Chitosan se colle aux parois de l’estomac et absorbe ainsi une grande partie des lipides ingérés lors des repas ; le corps n’a ainsi pas le temps d’absorber la graisse excédentaire du métabolisme qui sera évacuée par le biais des matières fécales. D’après certaines études, son action comme capteur de graisse serait également renforcée par son activité inhibitrice envers la lipase pancréatique (enzyme permettant la digestion des graisses).

L’action du Chitosan en tant que coupe-faim a été largement documentée. Une fois ingéré, ce composé aurait tendance à gonfler, ce qui augmente la sensation de satiété et limite la sensation de faim. Grâce à ses propriétés filmogènes, le gel qu’il produit protège effacement l’estomac et réduit ainsi l’appétit en limitant les apports caloriques. En cas de dépense énergétique, le corps ira donc puiser dans les graisses que vous avez stockées, ce qui favorise la perte de poids.

Les effets

Une fois dans l’estomac, le Chitosan agit comme un véritable piège à graisse. Etant inassimilable par l’organisme, il est évacué à la fin du processus de digestion tout comme les graisses. Ce complément alimentaire cible donc davantage les zones à risque en s’attaquant à nos réserves de gras : cuisses, ventre, fesses… Outre l’indice graisseux, cela entraîne aussi une diminution du cholestérol et du taux lipidique sanguin. Le Chitosan agit également sur les sucres et hydrates de carbone, qu’il va capturer puis éliminer avant qu’ils ne soient assimilés par votre organisme. C’est donc un précieux allié pour les personnes souhaitant perdre du poids.

Il régule le métabolisme, notamment celui du calcium et des oligo-éléments. Il facilite également le transport des principes actifs et nutriments contenus dans notre

alimentation. On le conseille donc pour booster le système digestif, améliorer le transit intestinal et éliminer plus facilement les métaux lourds.

Les autres bienfaits

Les compléments nutritionnels formés à partir du Chitosan et de ce complexe permettent, entre autres, de favoriser le fonctionnement des vaisseaux sanguins, du système immunitaire et de protéger les cellules du stress oxydatif.

Dosage du produit

Le Chitosan n’étant pas naturellement présent dans les aliments, il faut donc le consommer sous sa forme transformée : poudre ou gélule. Tous les compléments alimentaires ne se valent pas. La qualité du produit a une influence directe sur son efficacité. Deux impératifs : son degré de désacétylisation doit dépasser les 90 % (en-dessous, il ne peut pas se lier aux graisses et n’a donc aucun effet sur leur assimilation) ; son poids moléculaire ne doit pas excéder 40 kDa (kilodalton) (au-delà, le Chitosan n’est pas soluble et ne peut donc pas se lier aux molécules de gras.

Posologie

La posologie va dépendre du dosage en actif dans le produit. Elle se situe entre 3 à 6 grammes par jour, répartie entre les trois repas principaux de la journée. Il est conseillé de commencer par de faibles quantités puis d’augmenter progressivement les doses en fonction des effets observés. A consommer avec un grand verre d’eau 15 minutes avant le repas afin de faciliter sa dissolution dans l’estomac et d’activer l’effet coupe-faim.

Pour obtenir des résultats sur la silhouette, on recommande un traitement de 1 à 3 mois maximum. Vous pouvez faire plusieurs cures dans l’année mais sur des périodes relativement courtes car, à long terme, la prise de hautes doses de Chitosane peut entraver l'absorption du calcium, du magnésium, du sélénium et des vitamines A, D, E et K.

Recommandations

Ce complément alimentaire peut être consommé directement ou associé à d’autres plantes amaigrissantes comme la cétone de framboise, le Garcinia Cambogia ou le Nopal…

Si les gélules composant le Chitosan contiennent des sels anti-agglomérants comme le stéarate de magnésium ou des sucres comme la maltodextrine, elles peuvent parfois également être associées à d’autres produits, par exemple des antioxydants comme l’acide citrique, la vitamine C. Selon une étude menée sur des animaux en Corée, la combinaison avec la vitamine C permettrait de mieux emprisonner et éliminer les graisses. (1)

La cure ne provoque pas d’effets secondaires. Des troubles digestifs sans gravité (diarrhée, constipation) peuvent toutefois apparaître.

Par ailleurs, du fait de ses propriétés polycationiques (sur les tissus organiques), le Chitosan peut interagir avec certaines substances telle la pilule contraceptive. On conseille donc d’espacer de 4 heures la prise du complément et celui du médicament.

Référence :

(1) Vitamin C increases the fecal fat excretion by chitosan in guinea-pigs, thereby reducing body weight gain. Jun SC, Jung EY, Kang DH, Kim JM, Chang UJ, Suh HJ.Department of Food and Nutrition, Dongduk Women's University, Seoul Korea. 2010.

Les bienfaits minceur du Chitosan

Cette molécule présente dans de nombreux compléments alimentaires serait un moyen très efficace pour perdre du poids. Son principe actif permettrait de capter les graisses avant même qu’elles n’aient pu être métabolisées et ainsi de vous faire perdre du poids avec beaucoup plus de facilité.

Le Chitosan connaît un grand succès en supplémentation nutritionnelle. Souvent préconisé lors d’une cure minceur, ce dérivé de la chitine est généralement proposé en complément alimentaire sous forme de gélules.

Le chitosan a des applications importantes dans différents domaines mais c’est dans celui de la diététique qu’il est le plus utilisé. Il connaît un grand succès au Japon qui est d’ailleurs l’un des principaux pays producteurs et exportateurs de chitine.

Le Chitosan est un biopolymère de source principalement marine. Il provient de la Chitine, un polymère polysaccharide qui est le plus abondant sur la terre après la cellulose avec une structure proche de la sienne. La Chitine est un constituant majoritaire des carapaces de crustacés (de 17 à 33%) ainsi que des os de seiche et des plumes de calmars. Un kilogramme de carapaces fraîches fournit environ 40 grammes de chitine sèche. Elle est aussi présente dans la cuticule des insectes, dans les champignons.

Ce polysaccharide est constitué presqu’entièrement d’unités de répétition N-acétyl-ββββ-D-glucosamine (de 50 à 100%) et d’unités D-glucosamine (de 0 à 50%). La chitine est une substance inerte, insoluble dans l’eau et également dans la plupart des solvants classiques comme la cellulose. L’organisme est incapable d'assimiler cet énorme polymère (une combinaison de molécules simples de plus petite masse, appelées monomères). Pour ce faire, il faut la transformer en chitosan (ou chitosane), son plus proche dérivé, soluble en milieu aqueux acide (à pH<6,5). La transformation se fait par désacétylation du polymère, dans des milieux caustiques concentrés et chauds.

Deux facteurs principaux caractérisent le Chitosan : sa viscosité (ou poids moléculaire) et son degré de désacétylisation (DD). En-deçà de 60-70% le composé est nommé Chitine, au-delà, Chitosan.

Pour être efficace dans le cadre d’un régime, le Chitosan doit présenter un DD le plus élevé possible pour pouvoir se mélanger au cholestérol et aux acides gras dans l’intestin. Cette propriété de lier les lipides fait d’ailleurs que le Chitosan est reconnu comme complément alimentaire en Allemagne. On recommande un degré de désacétylation de 89 % au minimum (le Chitosan doit être acétylé à 11 % ou moins donc).

Par ailleurs, une viscosité faible avec un poids moléculaire réduit en kilodalton(kDa)*, lui permet d’être soluble dans l’eau et absorbable in vivo. Ce poids doit être de 40 kDa ou moins. Au-dessus, l'effet sera moindre. Or certains suppléments peuvent aller jusqu'à 450 kDa.

Les chercheurs ont découvert que cette molécule présente de nombreux atouts minceur. Comme il renferme des copolymères de glucosamine, ses propriétés sont similaires à celles de la cellulose. Le Chitosan est un polymère cationique favorisant le phénomène de mucoadhésivité avec les tissus où il entre en contact. En effet, le N-acétylglucosamine qu’il contient est un polymère semi-rigide capable d’augmenter la viscosité du solvant.

Si bien que son fonctionnement n’est pas celui d’un brûleur de graisse (qui accélère le rythme cardiaque et donc le métabolisme), mais d’un capteur de graisse qui agit au niveau de la digestion. Véritable aimant anti-graisse (1 mg de Chitosan consommé piège 15 mg de matières grasses), il parvient à capter les graisses et les stérols au niveau de l’intestin en agissant comme un gel dans l’estomac. Inassimilable par l’organisme, il se lie grâce à ce gel aux molécules de graisse, aux triglycérides et aux acides gras pour les véhiculer vers l’extérieur du corps. Les graisses piégées par ces composants sont ainsi expulsées de l’organisme par voies naturelles sans avoir été stockées.

Les études médicales réalisées jusqu’ici ont validé l’efficacité du chitosan, que ce soit sur des groupes de population à l’Indice de Masse Corporelle (IMC) normal ou de personnes en surpoids, lors d’études complètes et effectuées en comparaison avec un groupe témoin. (1-2)

Une étude randomisée en double aveugle portant sur 50 femmes obèses de 22 à 59 ans pendant 6 mois fait état d’une perte de 15,9 kg dans le groupe supplémenté contre 10,9 kg dans le groupe placebo. (3)

Une étude menée par des chercheurs indiens et belges sur des patients obèses fait état d’une perte moyenne de 3 kg en 90 jours avec du Chitosan provenant de champignons. (4)

Grâce à ses propriétés détoxifiantes, le chitosan évacue les mauvais lipides de l’organisme. Son activité hypocholestérolémiante lui permet de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires. C’est une des raisons pour laquelle le Chitosan est plébiscité en supplémentation nutritionnelle lors d’une cure minceur.

En plus de limiter l’absorption et le stockage des graisses au sein de l’organisme, les propriétés filmogènes du Chitosan lui permet de protéger l’appareil digestif et en le remplissant naturellement de réguler l’appétit. De plus en éliminant les lipides, il booster les fonctions hépatiques et notamment la sécrétion de la bile, l’épuration du foie et sa désintoxication.

Autre atout, le Chitosan faciliterait la digestion. En se liant aux graisses et aux acides biliaires, il produit un effet positif sur le transit intestinal en ramollissant les selles et en facilitant leur transit par des processus naturels. De plus, il permet l’élimination des métaux lourds stockés dans le colon.

Les compléments nutritionnels élaborés à partir du Chitosan permettent de favoriser le fonctionnement des vaisseaux sanguins, du système immunitaire et de protéger les cellules du stress oxydatif qui est à l’origine de nombreuses affections telles que le cancer, l’arthrite rhumatoïde, la maladie d’Alzheimer, les accidents cérébrovasculaires, les maladies cardio-vasculaires et les cataractes. Au cours d'une étude menée au Japon, la prise de Chitosane durant 4 semaines a réduit les marqueurs de stress oxydatif chez des sujets en bonne santé. (5)

Le Chitosan est un allié minceur qui pour être efficace doit être accompagné d’une alimentation saine et équilibrée. (6)

(6) In the absence of dietary surveillance, chitosan does not reduce plasma lipids or obesity in hypercholesterolaemic obese Asian subjects. Ho SC, Tai ES, Eng PH, Tan CE, Fok AC. Department of Endocrinology, Singapore General Hospital, Singapore. 2001.

Prendre du Chitosan permet de perdre du poids sans régime trop drastique en diminuant les apports caloriques d’environ 500 à 1000 calories en moyenne. Son gel absorbant une grande partie des graisses, il n’y a donc moins de surplus dans l’organisme. Ce qui aurait pour effet de réduire les risques de maladies liées au taux de cholestérol, maladies cardiovasculaires ou encore hypertension. Facilitant le transit intestinal, il diminue l’acide urique et améliore l’état général.

· Le dalton est une unité de poids moléculaire qui correspond à un atome d'hydrogène (soit 1,66 ´ 10-27kg) et qui est utilisée plus spécialement pour les protéines.

Références :

(1) A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Study Examining the Effects of a Rapidly Soluble Chitosan Dietary Supplement on Weight Loss and Body Composition in Overweight and Mildly Obese Individuals. Schiller RN, Barrager E, Schauss AG, Nichols EJ. J Am Nutraceut Assoc. 2001

(2) Biopolymer L112, a chitosan with fat binding properties and potential as a weight reducing agent: a review of in vitro and in vivo experiments. Wadstein J, Thom E, Heldman E, Gudmunsson S, Lilja B. In: Chitosan per os - from dietary supplement to drug carrier. Edited by A.A.Muzzarelli R: Atec Edizioni, Grottammare; 2000.

(3) Effect of chitosan in complex management of obesity. Zahorska-Markiewicz B, Krotkiewki M, Olszanecka-Glinianowicz M, Zurakowski A. Polski Merkuriusz Lekarski : Organ Polskiego Towarzystwa Lekarskiego, 01 Aug 2002,

(4) Single-blind, placebo controlled randomised clinical study of chitosan for body weight reduction. Trivedi VR, Satia MC, Deschamps A, Maquet V, Shah RB, Zinzuwadia PH, Trivedi JV. Ethicare Clinical Trial Services, Titanium City Centre, 100 Feet Road, Ahmedabad, 380015, Ahmedabad, India. 2016

(5) Antoxydant effects of a dietary supplement reduction of indices of oxidative stress in normal subjects by water-soluble chitosan. Anraku M, Fujii T, et al. Food Chem Toxicol. 2009.

SAVM77002

Fiche technique

Composition
Chitosan

Références spécifiques